Connect with us

Interview

Hooss : L’interview French Riviera

Nous avons été a la rencontre de Hooss pour lui poser quelques questions avant la sortie de sa mixtape « French Riviera Vol 3 »


Nous rencontrons Hooss à son hôtel, avant de commencer l’interview il nous fait découvrir en exclusivité des morceaux extraits de « French Riviera 3 »


Pure : Avant tout je voulais connaitre ton ressenti sur « Woodstock » et sur les retours que tu en as eu ?

Hooss : Sur « Woodstock » j’ai eu les meilleurs retours, je suis content parce qu’il a été perçu comme mon premier album, c’est un album qu’à bien marché tous les singles ont été bien reçu, je suis vraiment content.

Pure : Ce qui est bien c’est que tu n’as pas enchaîné trop vite avec un autre projet tu l’a laissé vivre surtout qu’avec la réédition il comptait beaucoup de morceaux

Hooss : Ouais je l’ai laissé vivre par rapport à la naissance de mon fils surtout sinon j’aurai enchainé direct (rires) mais vraiment je suis content que ça soit des clips, de l’image, pour moi c’est mon premier album !

Pure : FR3 sort dans deux semaines un peu plus d’un an après la réédition de Woodstock comment tu te sens, tu as hâte de le faire découvrir à ton public ? Surtout que tes fans ils l’attendaient 

Hooss : Ouais carrément celui-là j’ai hâte de le faire découvrir parce que je m’étais arrêté à « French Riviera 2 » et dans mon coeur les « French Riviera » c’est vraiment ce qui me représente, je savais que j’allais avoir une mixtape identitaire comme ça et du coup c’est le 3 la (rires) j’espère que y’aura un 4.

Pure : FR3 c’est pour continuer sur la ligné de tes mixtapes précédentes mais qualitativement rien ne change avec un album, pour toi qu’est-ce qui différencie mixtape et album ?

Hooss : C’est pas totalement faux mais aujourd’hui pour moi ce qui change vraiment c’est le budget entre la mixtape et l’album, après une mixtape à l’époque c’était des freestyles, y’avait pas internet, aujourd’hui tu fais une mixtape tu la fais en 2mois, tu fais un album tu mets ta vie entière tu vois, je pense que pour moi c’est comme ça, je suis un fan de rap, je sais faire un album je sais faire une mixtape, au final aujourd’hui maintenant on fait des sons tous les jours et chaque morceau de la mixtape est incroyable, je pense que c’est mon meilleur projet aujourd’hui encore, je suis sûr qu’il est meilleur que « Woodstock »

Pure : Justement tu disais dans une interview qu’à chaque projet tu passais un cap, c’est encore le cas sur ce projet ?

Hooss : Ouais ouais exactement je passe un cap que ça soit niveau maturité et même dans ma musique, dans les mélodies je suis fier de moi.

« Je rêvais d’être rappeur »


Pure : Et t’as reçu un disque d’or pour « French Riviera 2 », ça te motive à en avoir d’autres ?

Hooss : Ouais ça tue, en indépendant, putain carrément (rire) ça donne envie d’avoir le platinium fréro.

Pure : Le diamant même (rires)

Le diamant on attendra 20ans de carrière (rires) mais ça me donne envie de continuer, quand j’étais petit j’avais 6/8 ans j’avais envie d’avoir un disque d’or, à ma mère je lui parlais tout le temps de ça, de ce genre de connerie à la télé et aujourd’hui j’ai accompli un de mes rêves tu vois, quand je te le dis comme ça tu comprends direct, je rêvais d’être rappeur.

Pure : Au niveau de ta musique tu ne trouves pas que t’es un peu boycotté, t’es sons ne sont pas forcément en rotation radio alors qu’ils ont largement leurs places ?

Hooss : Je suis pas sous-côté, j’suis sur le côté, Niro (rires), nan en vrai je suis pas boycotté frèro vraiment pas, je vends plus que beaucoup de rappeurs et j’aime pas être dans le négatif, je vends plus que d’autres rappeurs avec de plus grosses promotions et j’ai voulu mener ma carrière comme ça en indépendant. J’ai le choix je travaille avec Only Pro, c’est mon choix c’est comme ça. Après peut être que je suis boycotté parce que je suis un mec de Province et que j’ai vraiment une vie privée et peut être que les meilleures choses elles m’attendent, peut être qu’à 28ans ma carrière va prendre un putain d’envol on sait pas ce qui va se passer. Je suis encore là c’est cool, au début je me disais putain peut-être que je serais plus la dans deux ans et au final je suis toujours là, ça tue.

Pure : C’est déjà ton 6eme projet tu te vois continuer encore longtemps dans le rap ? Beaucoup d’artistes expriment le souhait de faire un dernier album et d’arrêter, t’es pas dans cet optic ?

Hooss : Ouais ouais j’espère, nan moi j’espère vraiment y rester toute ma life, je deviens un vrai artiste en ce moment et j’espère que je vais aller encore plus loin.

Pure : Est-ce que tu ne ressens pas justement l’envie de faire plus de scènes, des dates de concert pour aller à la rencontre de ton public ? t’as fais beaucoup de showcase mais une vrai tournée c’est différent

Hooss : Ouais carrément j’aimerai bien, j’aimerai vraiment bien, je pense après l’album qui arrivera en fin d’année, là c’est juste un retour j’ai annoncé le projet y’a seulement deux semaines je suis revenu motivé, j’ai envie de montrer ce que je sais faire et de faire de la musique. Je pense que je ferais une tournée en fin d’année j’espère en tout cas, on en parle avec l’équipe.

« French Riviera 3 c’est mon meilleur projet, je suis sur qu’il est meilleur que WoodStock »


Pure : On va parler un peu des invités qu’on retrouve dans ton projet, donc c’est déjà ton troisième morceau avec Ardian comment ça se passe ? y’a une alchimie entre vous deux ?

Hooss : En vrai c’est l’humain, je fonctionne qu’à l’humain moi et c’est lui qui m’avait invité la première fois, je l’aime bien c’est une vrai rockstar, j’ai capté que les Albanais ils étaient comme les Algériens, dès qu’on a fait le feat la communauté Albanaise elle m’a grave remercié et tous étaient positifs, c’est un bon copain de la musique vraiment, on se parle souvent.

Pure : Et tu as invité également Metah et Djafskov c’est tes coups de cœur du moment ? Vous avez l’air assez proche

Hooss : Metah je le connais depuis très très longtemps, il est venu me voir quand je tournais un clip et il a fait un freestyle j’ai kiffé, je l’ai ajouté etc, j’parlais déjà de lui dans HLM en bord de mer « J’me balade à Saint-Antoine avec le p’tit Metah 13.0.14 » il est devenu super fort, le son je l’avais fait, mais il avait pas encore posé dessus et il était présent quand je l’ai enregistré et quand j’ai vu la crédibilité qu’il commençait à avoir je lui ai cash dit de venir poser, je me suis même dit pourquoi je l’ai pas invité avant tu vois, c’est un copain depuis longtemps.

Pour Djafskov c’est un mec tarpin populaire vers Toulon, on s’est rencontré et j’ai vu que mon département avait envie d’un nouveau rappeur, s’identifier à quelqu’un d’autre en plus de moi tu vois, donc j’espère que ça va marcher pour lui je lui souhaite, il est de Toulon j’habite à côté, je suis derrière lui de tout coeur.

Pure : Le feat avec Lorenzo peut surprendre, tu nous l’as fait écouter avant l’interview c’est un sacré morceau qui je pense va surprendre les gens, tu peux nous raconter comment ça s’est fait ?

Hooss : Ah ouais (rires), je suis un mega fan de Lorenzo moi déjà à la base et du coup je voulais faire du Lorenzo et lui y voulait faire du Hooss du coup on a mis du temps, ensuite j’ai fait le refrain, il m’a envoyé un méchant flow, on s’est retrouvé au Studio, il avait déjà des punchlines et on a fait le morceau.

Y m’a rappelé une semaine après en me disant ouais je suis avec Columbine je voulais t’inviter pour te les présenter, c’est un vrai gars.

 Pure : Et t’as réuni Soprano et Jul réuni sur un même morceau, morceau que tu nous a fait également écouter, et t’as fait kicker dur Soprano

Hooss : Grave (rires) j’ai réalisé un de mes rêves déjà de poser avec Soprano, je l’écoutais j’avais 8ans, j’ai fait poser Jul sur une putain de trap aussi il a cassé le morceau, j’ai réussi à faire ce que personne a fait, pas besoin d’en dire plus (rires)  

Pure : Tu serais pour ou contre à ce que ton fils se lance dans le rap plus tard ? et pour ou contre un feat avec lui ?

Hooss : En vrai je serais pour, je dis dans un son que je veux pas mais je serais pour, si c’est un artiste un génie il peut même faire du rock, je suis pour ce qu’il fasse de la musique.

Après un feat non non je préférais le produire.

Pure : Sur Twitter t’avais dit que tu voulais le retour d’Aniki c’est prévu ?

Hooss : Grave grave j’espère que ça va se faire, on en a parlé, mais il était dans son taff moi j’ai fait très vite le projet donc on s’est pas encore penché dessus, je pense que ça va se faire un jour en tout cas j’espère, c’est un classique pour nous deux, le feat stratosphérique des deux nouveaux jeunes boss du Sud donc j’espère que ça va se faire un jour.

Pure : Pour Finir si tu devais garder qu’un morceau du projet tu choisirais lequel ?

Hooss : Franchement à l’instinct là rapidement je garde « Caleçon » avec Lorenzo, je le kiffais la connexion est américaine et c’est un putain de son.

French Riviera 3 est disponible partout !

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Focus sur les “Deux Frères” qui ont conquis le rap !

Dossiers

100 Blaze, l’étoile montante du 13

Actualités

Biwaï la pépite de Grenoble

Interview

Sayonara – MMZ

Album

Newsletter Signup

Copyright © 2019 PURE

Connect
Newsletter Signup